Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 18:28
Ma-gni-fi-que...


Hier soir, concert à l'Espace George Sand de Chécy.

Tout d'abord, une salle exceptionnelle pour l'acoustique. Sincèrement.

D'où que l'on se trouve dans la salle, le son est parfait, sans avoir besoin d'être fort.

D'ailleurs, la salle était comble de chez comble. :-) On jouait à gichets fermés.

Ensuite, un artiste qui, depuis quelques années, a réellement renoué avec le beau.

Grande qualité des arrangements, très bien sentis, tout en finesse.

Une balance impeccable... et un excellent concert... longuement ovationné !!


Cet artiste avait choisi de présenter un ensemble très restreint :

un pianiste, un percussionniste, et lui, le chanteur.

Depuis quelques années, une maison de disque en moins, de l'indépendance en plus, et la recherche de la vérité...

- d'excellents musiciens pour l'accompagner. (pas des gens "connus", certes : il faut pouvoir les payer. Mais, sincèrement, de sacrés musicos.)

- de petites salles : plus faciles à remplir bien sûr (pour ce concert, les 700 places ont été vendues en quelques heures à peine), mais aussi plus intimistes, plus intéressantes.

- enfin : je crois qu'il prend maintenant le temps de faire ce qui lui plait. Il change de chansons selon les concerts, ondule entre les styles qu'il aime, et du coup, on aime aussi !


En bref et en musique, nous sommes quelques centaines, hier soir, à avoir profité d'un superbe concert de Michel Jonasz, accompagné de Stéphane Edouard (percussions) et de Guillaume Poncelet (piano et trompette... mais pas les deux en même temps, hein...).

Evidemment je n'ai pas d'enregistrement... et je le regrette !!


Mais je tiens de tout coeur à remercier Virginie Baulinet, première adjointe au maire de Chécy et chargée de la culture, de nous avoir permis de vivre ce grand moment. ;-D



Histoire de vous donner une idée... voilà notamment pourquoi je l'apprécie beaucoup, ce Michel-là... :




Et puis, il y a aussi ça (entre autres... !), qui me parle tout particulièrement :


Où vont les rêves quand on les oublie

Où sont nos amours perdus
ils se baladent au cœur de la nuit
derrière la lune suspendue
Gardant l’espoir que l’on se souvienne
entre deux étoiles ils dansent
et ils attendent qu’une mémoire ancienne
leur accorde une dernière chance
où vont les rêves où vont les rêves
(...)
Tous ces désirs inassouvis qui s’amoncellent
(...)
Où vont les rêves quand on les oublie
où sont nos premières blessures
on les retrouve quelquefois la nuit
dans nos cœurs leur signature
Et c’est un feu lorsqu’ils nous reviennent
c’est une douleur qui nous lance
elles nous rappellent ces mémoires anciennes
qu’il nous reste une dernière chance
(...)


Où vont les rêves, Michel Jonasz, 2002.


L'intégralité des paroles est publiée sur le site officiel de Michel Jonasz.

- En cliquant sur la pochette de l'album "Où sont les rêves".

Pendant que vous y serez, vous pourrez aussi lire les paroles de "Grand-père"...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Musique !
commenter cet article

commentaires

BCT 28/11/2008 10:09

" qu’il nous reste une dernière chance"...
C'est avec cette émotion qu'il faut vivre chaque jour...

Je l'avais vu à Strasbourg il y a quelques années du temps de "l'homme orange" et de "Super Nana"...autres temps mais déjà le jazz poussait en lui.

Miguel 28/11/2008 01:28

j'ai raté ça ! Dégouté :(((