Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 14:29
Le cinéma des Carmes.
Lieu unique sur Orléans, n'en déplaise aux amateurs de grandes salles.
Le cinéma des Carmes, c'est un lieu moins "gigantesque", mais plus humain et intéressant aussi.
C'est celui avec lequel toutes les écoles qui participent au projet "Ecole et cinéma" (voir trois films dans l'année et travailler à partir de là dans plein de matières). Pourtant, il faut en avoir envie, de se taper 3x par an toutes ces classes de maternelles, et 3x par an toutes ces classes d'élémentaire.  (bon, des fois, je m'agace parce que les séances des petites sections (3 ans) sont prévues au sous-sol, avec plein d'escaliers... mais on ne peut pas être parfait, sans doute !)
C'est aussi celui qui ouvre ses portes pour des soirées à thème avec débat : débat avec les réalisateurs, les acteurs, les journalistes, etc.
C'est aussi celui qui nous offre la chance de voir un cinéma hors du commun, même s'il n'est pas sorti mercredi dernier.
C'est beaucoup de choses, à vrai dire, le cinéma des Carmes. Et avant tout, un cinéma de proximité.
Ensuite, on aime ou on aime pas. Chacun en a le droit et ce doit être respecté.
MAIS...
Chacun doit, je pense, faire en sorte de promouvoir la proximité et la diversité.
Or, le cinéma des Carmes apporte cela.

En bref et pour faire court : allez-y...
...
Et aussi, lisez ceci :

Chers spectateurs,


Orléans est le théâtre d’une guerre sans merci que se livrent les deux grands circuits nationaux cinématographiques, UGC et Europalace (Pathé-Gaumont) dont le dernier épisode voit le Pathé répliquer à la politique tarifaire d’UGC en instaurant une offre de Noël pour les moins de 26 ans à 3,90€.

Le cinéma Les Carmes est la victime collatérale de cette guerre et ce, d’autant plus que le Pathé se place systématiquement sur des films art et essai que les distributeurs n’osent lui refuser alors même qu’à l’inverse, Les Carmes n’obtiennent quasiment jamais de films d’auteur français ‘grand public’.

De ce fait, alors que seuls Les Carmes sont à même de défendre correctement les films Art et Essai (en nombre de spectateurs et sur la durée), ils sont systématiquement privés de la part des spectateurs ‘siphonnés’ par le Pathé.

Est-ce dans l’intérêt des cinéphiles et du cinéma d’Art et Essai ? cf. la présence à l’écran relevée au Pathé pour quelques films : « The Visitor »: une semaine, « Hunger » : 2 semaines, « Séraphine » : 3 semaines, la VO de « Two Lovers » : 2 semaines etc… alors que dans le même temps, Les Carmes prennent, avec seulement 3 salles, des engagements de durée d’exposition des films et rediffusent les films que les spectateurs orléanais n’ont pas eu le temps de voir.

L’UGC peut-être bientôt hors jeu (?), il s’agit pour Europalace d’occuper tout l’espace ; mais alors, ne vous y trompez pas, cela en sera fini de la diversité !

 

Il ne s’agit pas pour Les Carmes de se poser en victime mais d’alerter avant qu’il ne soit trop tard. La mission qui nous incombe en tant que cinéma de proximité soutenu par les pouvoirs publics nous fait un devoir de résister aux pressions monopolistiques mais nous ne pouvons le faire seuls. Nous avons besoin de votre soutien actif : fréquentez le cinéma, faites-le connaître autour de vous, faites-nous part de vos satisfactions et de vos déceptions … Et  vous les jeunes de moins de 26 ans non titulaires du PAC, soyez solidaires des Carmes.

 

Voilà qui est dit.

A bientôt de vous retrouver au cinéma.

Avec tous nos vœux de bonnes fêtes.

 

Françoise et Boudjemaâ Dahmane

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Orléans
commenter cet article

commentaires

Steph / Polyborus plancus 24/12/2008 22:55

Voici la réponse :

Bonjour,

Notre intention est de réagir à la volonté monopolistique des grands circuits et spécifiquement Pathé sur Orléans qui menace l'existence du cinéma Les Carmes de deux façons :

1 - en obtenant des distributeurs des films relevant de l'Art et Essai et des films d'auteur en VO à ses conditions dans une complète injustice de répartition et sans tenir compte de la politique de soutien des oeuvres qu'un cinéma comme le nôtre mène,

2- en pratiquant une politique tarifaire à prix cassés (habillée par de nombreuses opérations promotionnelles) qu'ils peuvent se permettre (l'UGC est aussi concerné sur ce point) parce qu'adossés à de grands groupes.

mais nous n'avons à aucun moment supposé que l'existence physique du cinéma pourrait être remise en cause par le réalignement et la réhabilitation de la rue des Carmes.

Nous vous remercions de votre soutien et restons mobilisés.

Bien cordialement.

Françoise et Boudjemaâ Dahmane

Steph / Polyborus plancus 23/12/2008 23:40

Je viens de demander à Françoise Dahmane. Je reviendrai aux infos dès que possible.

fo0 23/12/2008 11:23

De ce que j'en sais, UGC ne fermera pas.
As-tu des infos sur le devenir du Ciné des Carmes dans le projet de "réhabilitation"(hum) de la Rue ?

Tryphon 19/12/2008 20:18

Quoi d'étonnant, quand on s'appelle "Les Carmes", de se faire aligner ?