Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 23:12
La guerre des chiffres...

Selon la police, 10 000 personnes ont manifesté ce jeudi 29 janvier 2009 à Orléans.
Selon les syndicats, 20 000.
Je ne dois donc pas être très loin de la vérité en estimant à 15 000.
:-D

A ce sujet, à Marseille, on se promène dans le ridicule :
La police annonce 20 000.
...
Quand on sait à quel point Orléans est une ville qui bouge peu, et qu'on était environ 15 000...
Bon, disons qu'on se dit qu'ils ont dû oublier un zéro.
...
Que leur répond les syndicats ?
300 000.

J'aime bien ce grand écart.
Ca fleure bon Marseille...
J'entends l'ac'ent rien qu'en y pensant.
:-D

N'empêche que sur la France entière, ça rigole moins :
1 million selon la police
2,5 millions selon les syndicats...

On était quand même un sacré paquet à s'être mobilisés !

En ce jour de grève, histoire d'avoir quand même quelques infos, j'ai mis BFM.
Pas franchement une bande de gauchistes !
Eh bien leur émission spéciale insistait beaucoup sur un point :
les revendications sont réelles et justifiées.

Si même eux le disent... Sarko, va falloir te bouger, et bien davantage en direction de ton peuple...
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Actu
commenter cet article

commentaires

dame Lepion 30/01/2009 19:15

BFM est en effet une station dévouée au Kapital, c'est celle de l'idéologie entrepreneuriale et des cours de bourses (officiels, pas ceux de l'argent sale et des paradis fiscaux européens chers aux tenants du Oui à cette Europe qu'on n'a pas entendu protester sur le sujet). Cela dit, il faut rester à l'écoute de tout, personne n'est obligé de partager les points de vue exprimés. Et il arrive assez souvent qu'un politique ou un syndicaliste interessants s'y expriment. Leur synthèse de l'info générale est plutôt limitée, mais le ton y est alerte et professionnel. Et c'est un indicateur d'opinion à ne pas négliger.

Bernard Bonnejean 30/01/2009 17:31

La maison B & B, anciennement etsil’oncausait

après rénovation et complet réaménagement

s’appelle désormais

Bonneber

et déménage à

http://bonneber.over-blog.com/

Le propriétaire actuel a en effet jugé
assez judicieux
de joindre l’utile à l’agréable
en s’octroyant
de l’euro sonnant
et trébuchant
des pépettes
de l’oseille
de l’artiche
du grisbi



qu’on appelle chez les snobs

des

DROITS D’AUTEUR


Venez nombreux et invitez du monde :
ça me fera des sous

[Bonjour BCT. C'est donc là que vous vous cachiez !]

BCT 30/01/2009 10:42

"C'était une marée humaine"....avec l'accent.

Ce qui me trouble c'est que personne, ou presque...heureusement qu'il y a des blogueurs(ses), n'a dit que c'était un ras le bol d'être pris pour des imbéciles, d'être montré du doigt, d'être montés les uns contre les autres, d'avoir un Président qui n'a que 400 mots de vocabulaire, que ce Président n'entend rien, ne comprend rien, que ce Président est resté dans un monde des années 50 où les antagonismes gauche/droite étaient à leur apogée, que ce Président ne respecte personne, qu'il ne respecte que l'argent... Bref que c'est bien lui et ses accolytes (Gaieno, Bertrand, Hortefeux,...) qui ont mis jour après jours le bin's et une ambiance de merde dans notre pays.
Je ai entendu les revendications syndicales, certes importantes et indispensables, mais, sauf dans les défilés, pas d'expression de ce ras le bol lié à la "personnalité" de ce gouvernement. "Personnalité" autoritaire, maline, suffisante, brutale,...
J'ai aussi entendu que ce gouvernement et Sarkozy en tête faisaient un raccourci facile entre la crise et l'inquiétude des français. Cela se voudrait habile mais le "français" est intelligent et voit bien qu'on veut lui "faire prendre des vessies pour des lanternes". La Crise a bon dos mais n'est qu'un révélateur, un accélérateur du ras le bol général.
Je crois que la confiance reviendra lorsque nous auront des "gouvernants" respectueux du sacro-saint travail de tous, travail que ce gouvernement porte aux nues comme si c'était une donnée impersonnelle, comme si il n'y avait personne derrière chaque machine-outil, derrière chaque enfant dans nos écoles, ...