Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 22:02

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Actu
commenter cet article

commentaires

dame Lepion 03/02/2009 00:15

Damned, la Force est avec vous Steph, jolie intuition féminine, je suis maintenant identifiée... Mais pas encore découverte, ce que je garde pour mon prochain chat. Ce Gaël tout de même, il aurait pu rester discret et ne pas quitter sa cale à Hambourg. Pour ne pas courir de risque, je l'appelle habituellement Jude ou Thaddée... ça n'aura servi à rien. Mais encore bravo !

Steph / Polyborus plancus 02/02/2009 00:08

Donc, Dame Lepion est Dark Vador.
J'en ai la preuve ici :
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2008/05/30/avantage-monfils
:-)

minijack 31/01/2009 17:14

C'était un excellent film. Mais ce que nous enseigne ce passage n'a rien de bien nouveau. La Gestapo et les Nazis utilisaient déjà ce principe du report de la responsabilité sur l'autorité par la sacralisation de l'obéissance. Ce n'est d'ailleurs pas réservé aux dictatures, beaucoup de sectes le mettent également en pratique.

C'est effarant ce que peut faire un individu qui refuse d'écouter sa propre conscience ou qui n'a pas suffisamment de volonté propre pour s'assumer lui-même.

Mais il ne s'agit que d'une "expérience" pour voir jusqu'où ça peut aller, et même si ça peut aller jusqu'au meurtre de l'autre ou au sacrifice façon kamikaze... Dieu merci, ce n'est pas là un tableau de la société dans son ensemble. Je vous trouve tous bien pessimistes si vous faites un parallèle quelconque avec la Société dans la quelle nous vivons.. Nous sommes entourés depuis toujours de tels manipulateurs de consciences. Il suffit de rester vigilants.

dame Lepion 31/01/2009 16:35

Merci. Bellement construit et très dérangeant, cet extrait. Mais sur quoi se régler ? Paul Valéry disait que deux dangers ne cessent de menacer le monde : l'ordre et le désordre. Pour le désordre, en effet, qu'aurait produit le tribunal de l'Inquisition sans l'obéissance consubstantielle de ses séides ? On serait tombés encore plus tôt dans le bolchevisme. Quant à l'ordre, il en faut quand même un peu. Pour ranger sa chambre, c'est ce que je répète sans cesse à Gaël, mon fils...

Tryphon 31/01/2009 12:19

" S'il arrête maintenant, il reconnaît implicitement qu'il a eu tort d'aller jusque là..."

Cette phrase éclaire l'absence de condamnation de certains parents, collègues (et/ou) élus dans l'affaire de Larissa.

Mais au-delà, ce terrible extrait, nous interpelle chacun : quelles sont réellement nos propres limites ?

Merci, Steph !