Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 19:50
 
"L'hôpital manque de lits" Polyb, 11/02/09

Si vous ne deviez allumer la télé qu'une fois ces mois-ci... ce jeudi 12, ce sera le moment.

Je vous conseille même de préparer un enregistrement, histoire de pouvoir re-visionner le programme si besoin.

En effet, ce jeudi 12 février 2009 à 22h40, France 2 diffusera enfin (normalement !) le documentaire de Jacques Cotta et Pascal Martin sur l'accès aux soins en France.

Déjà dé-programmé à plusieurs reprises, ce film de 56 minutes repose le débat sur notre service de santé français, confrontant l'avis des patients, des soignants, et des politiques. Espérons que, cette fois, rien ne viendra bousculer la grille des programmes, et que nous pourrons - enfin - le découvrir.

56 minutes instructives, parlantes, à ne surtout pas manquer, même si, comme moi, vous n'êtes pas de grands adeptes d
e la télé. Ensuite... espérons que nous pourrons débattre en sachant un peu mieux de quoi nous parlerons. Notre pays mérite qu'on défende ses services de santé.

A noter :
Une partie du documentaire se passe sur Orléans.

"Urgences pédiatriques surbookées" Polyb, 11/02/09

Résumé :

Le professeur André Grimaldi, mondialement connu, patron du service de diabétologie à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière, exprime un point de vue médical, déontologique et éthique. Le serment d’Hippocrate n’est pas un vain mot.
L’économiste Jean de Kervasdoué, spécialiste des questions de santé, écouté de tous les gouvernements depuis 1981, fait parler les chiffres.
Nicolas Sarkozy exprime sa vision de la santé.
Roselyne Bachelot parle de la mise en oeuvre de la politique gouvernementale.
Et François Fillon exprime ses priorités.
Et derrière tout cela, quid des malades confrontés à l’accès aux soins ?
Bruno Pascal Chevalier a écrit aux ministres, au président de la république même.
Comme lui, Janine, Bruno, Eric, Alexandre et bien d’autres, aux quatre coins de la France expriment leurs difficultés, parfois invraisemblables au regard de leur pathologie…
Affections bénignes, affections graves prises en charge à 100 % sont concernées…
Le 100 % justement, qui concerne notamment le cancer, le diabète, le sida, remis en cause avec les franchises médicales, les déremboursements, les dépassements d’honoraires, mais plus, avec les retenues par la sécurité sociale qui reprend d’une main ce qu’elle octroie de l’autre.

Ce qui est vrai à Paris ne l’est pas moins en province. De Lure à Lézignan, de Clamecy à Juvisy, quid des fermetures de services hospitaliers, de maternités, de chirurgies, etc.
Pour les populations concernées, les arguments comptables ont souvent du mal à passer.


France 2, Jeudi 12 février 2009, à 22h40
"L'accès aux soins en danger"
de Jacques Cotta et Pascal Martin.
 

"Coupables d'être malades ??" Polyb, 11/02/09
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Eric Taillandier 13/02/2009 22:29

On se demandais il y a quelques temps ou était passé CDG ? Il était sur France 2 lors de la diffusion de ce reportage .Je tenais sincèrement à le remercier ainsi que Polikarpov , à titre personnel .Merci Christophe

Eric Taillandier 13/02/2009 01:52

Nous allons organiser une projection et débat avec Jacques Cotta , de ce documentaire le vendredi 6 mars ( soir).
horaire et lieu en début de semaine prochaine.
bonne journée .

Eric Taillandier 12/02/2009 01:07

Le professeur André Grimaldi résume très bien en une seule phrase ce qui se passe concernant le démantèlement de notre système de santé publique , de la marchandisation de la santé .

C'est la stratégie de l'oignon , chaque couche de notre protection sociale est enlevée sournoisement et méticuleusement ,il nous restera bientôt que les yeux pour pleurer .

Le plus bel héritage que nous nous devons laisser à nos enfants est de se mobiliser et défendre le droit inaliénable à la santé .Un système de santé basé sur la solidarité , pour l’accès de toutes et tous à des soins de qualité, pour le maintien et le développement d’une politique de santé fondée sur la solidarité et pour le maintien et le développement d’un service public hospitalier disposant des personnels et des moyens qui lui sont indispensables.

La santé ne doit en aucun cas être soumise à une logique de marché et à de cyniques intérêts financiers.

Merci d'avoir relayé cette information .