Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 21:35

La FC
PE met les pieds dans le plat...
OUF !
Enfin, une organisation qui tient la route, pose le bon débat.



Depuis quelques années maintenant, l'Education Nationale met en place de drôles de mesures ordonnées par on ne sait pas toujours trop qui, (
mais, une chose est sûre, pas des gens du terrain) et qui, donc, c'est bien connu, savent mieux que tout le monde...

Sauf que ce qu'ils mettent en place va à l'encontre de tous les conseils des spécialistes, scientifiques, pédagogues, chercheurs,...

Un bel exemple : les rythmes scolaires.
Les vacances de Février ? Pour permettre aux stations de ski de faire du chiffre.
La suppression du samedi matin ? Pour permettre aux gens de partir en week-end.
Les horaires de classe ? Pour permettre aux parents de faire garder leurs mômes aux heures de boulot.
Et le gosse, dans tout ça ?
Heu...
Depuis le temps que les spécialistes s'arrachent les cheveux et demandent qu'on repense tout ça en fontion des mômes...

Voilà que c'est la FCPE qui communique sur le sujet.

Les chronobiologistes, entendez spécialistes du rythme de vie de notre petite espèce humaine, ont établi des plages horaires assez précises pendant lesquelles les enfants sont attentifs, et celles pendant lesquelles leur concentration est au minimum. Ils ont aussi démontré très sérieusement que la semaine de 4 jours ne donnait pas les mêmes plages horaires d'attention que la semaine de 4 et demi...

En bref et pour faire clair ?
Quand nos enfants allaient à l'école le samedi matin, leur attention était bonne le matin à partir de 9h.
Puis chute le midi, et elle ne remontait qu'à partir de 15h, pour être encore bonne à 17h.
...
Chez ceux qui n'y allaient déjà que
4 jours par semaine, l'attention se situait... en dehors des heures de cours !!!
...
Et malgré tout, le ministère a souhaité passer les élèves à la semaine de 4 jours.

Oups, on a dû louper un truc, non ?

Premier bilan après quelques mois de pratique :
nos enfants sont épuisés.

Malgré un réveil plus tardif le mercredi, le samedi, et le dimanche.

Pourquoi ? Parce que même si nous, leurs parents, ne leur faisons pas mener une vie de patachons, que nous prenons grand soin de ne pas les coucher tard, etc., leur corps ne parvient tout simplement pas à prendre un rythme stable.
Cette alternance n'est
pas, chronobiologiquement parlant, adaptée aux enfants.
Ah, flûte !
C'est que, égoïstement, c'était si bien de ne pas faire la course à la montre le samedi matin !
Oui, mais, à qui l'école doit-elle être adaptée ? A nous, parents, ou à nos enfants ?

C'est pourquoi la FCPE a décidé de communiquer sur des propositions différentes d'organisation du temps scolaire.
Puisque la situation actuelle n'est pas satisfaisante, autant tout repenser, non ?

Elle propose donc un retour à 4 jours et demi de classe, mais en modifiant les horaires de journée :
Elle demande un vrai débat sur le sujet, et se montre force de proposition, en suivant l'avis des spécialistes.

Voici un exemple d'emploi du temps qu'elle propose :


Accueil par le personnel mairie à partir de 8h30.
Début des cours à 9h, jusqu'à 12h.
Pause méridienne pour le repas et des activités calmes, encadrées par le personnel mairie.
Reprise des cours à 15h, jusqu'à 17h.
Puis activités sportives ou artistiques encadrées par la mairie jusqu'à 18h.
(pour ceux dont les parents travaillent tard).
Le mercredi matin : idem mais jusqu'à 12h seulement.

Attention, cette proposition n'est pas la seule.
Elle montre aussi des exemples d'expérimentation de rythmes dans plusieurs écoles françaises, analysées par une chronoboiologiste. Une école de la région lilloise par exemple n'a cours que le matin, 3x par semaine, + 2 après-midi.

Là, je vais faire hurler, mais on pourrait aussi, tant qu'on y est :
prévoir des vacances d"hiver plus longues (besoin de repos, maladies en tout genre)
et des vacances d'été plus courtes (ensoleillement plus long, moins de fatigue).
Il est loin le temps où les enfants ne pouvaient pas aller en classe parce qu'on avait besoin d'eux aux champs !


Ah, oui, on pourrait en faire, des choses... si seulement on décidait de se poser les vraies questions, et qu'on mettait notre intérêt d'adulte de côté.


Merci à la FCPE de nous permettre d'aborder la question.

Bien à vous,
Polyborus.
  

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Société
commenter cet article

commentaires

Bernard Bonnejean 21/02/2009 02:45

Oyez bonnes gens d'Orléans !

On me dit plutôt aimable et agréable à vivre. Je ne ferai pas de mal à une mouche. Auriez-vous peur de mes réactions ?

On vous propose un débat capital sur la vie en prison. J'ai soliloqué ici pendant au moins une semaine. La prison n'est pas drôle ? Parce que vous n'abordez que les sujets rigolos ?

On vous propose un débat capital sur un autre forum sur le scandale de la base élèves et de ses conséquences. Je me mouille (parce que je signe de mon nom) et personne pour suivre ni commenter.

On vous propose un débat capital sur les rythmes scolaires. Je me (re)mouille à un point que vous ne pouvez imaginer. Aucun écho. Il s'agit de vos enfants, quand même.

A moins que... Vous ne pouvez peut-être pas supporter qu'un étranger vienne vous ennuyer dans votre bonne ville ? Alors, dites-le moi, comme l'a fait minijack en son temps, et qu'on n'en parle plus !

Et si vous rédigiez une pétition...

Bernard Bonnejean 19/02/2009 19:32

Le message de Steph et le mien se sont apparemment croisés.

Gardez plutôt son commentaire : moi, je suis retiré des voitures et ce que je dis, après tout, appartient au passé.

Je ne demande qu'à croire à l'efficacité de la FCPE, là où nous, les vieillards, avons lamentablement échoué.

Bernard Bonnejean 19/02/2009 19:09

La suppression du samedi matin ?

Écoutez Bruno : c'est d'une simplicité enfantine. Le week-end des Français commence le samedi matin et se termine le dimanche soir inclus. Sans compter la prise du RTT le vendredi après-midi et le passage aux 35 heures. Tant que les Français auront les moyens de se payer un week-end à la campagne ou à la montagne ou à la mer ou chez eux, ils ne sont pas près d'envoyer leurs gosses à l'école le samedi matin.

Expérience personnelle de prof :
- Le taux d'absentéisme a toujours été beaucoup plus élevé le samedi matin que les autres jours ;

- Dans les établissements rebelles, dont le nôtre, où nous avons continué contre vents et marées, contre les parents d'élèves, la mairie (problèmes de transport en commun), les collègues parents d'élèves eux-mêmes etc, à maintenir le samedi matin, nous avons subi de telles pressions qu'il nous a fallu renoncer ;

- Tout le monde sait pourquoi, mais tout le monde fait semblant de croire les excuses invoquées par les parents pour ne pas avoir envoyé leurs enfants à l'école cette matinée-là : maladie ; mariage ou toutes sortes de fêtes ou d'offices religieux éloignés du domicile ; maladie de la maman pour les filles (un bon truc à vous faire pleurer si vous y croyez), etc. Pour ma part, j'aurais tout vu comme mots d'excuse jusqu'aux plus farfelus. Je défie qui que ce soit d'avoir l'indécence de dire aux enfants que leurs parents se foutent de votre gueule !!!

- Sans compter qu'il est impossible de déceler le vrai du faux et qu'il arrive que ce que vous prenez pour un mauvais prétexte, soit une situation familiale dramatique en devenir ;

- Certains parents ne se donnent pas la peine de trouver un bon prétexte. "Nous sommes partis en week-end tôt le samedi matin", leur suffit amplement.

Mais, finalement, quand comprendrez-vous que l'école est tout sauf l'affaire des enfants dans leur intérêt ?

Steph / Polyborus plancus 19/02/2009 19:03

Pourquoi on a supprimé le samedi matin ??
Ah, oui, ça c'est une excellente question.
La réponse n'est pas à chercher du côté des enfants, ni des enseignants d'ailleurs, ni même des apprentissages, ni encore de la qualité de vie.
Bref, jetons un oeil plutôt du côté des intérêts personnels, des intérêts de certains adultes, et notamment de ceux qui ont les moyens de décider des trucs absurdes simplement parce qu'ils en ont le pouvoir.
Mais si enfin, une organisation comme celle de la FCPE repose les vrais besoins et dit à voix haute que c'est l'intérêt des mômes qui doit primer, alors OUF, moi ça me donne un tout petit chouilla d'espoir dans ce monde bizarre.

Bruno 19/02/2009 14:00

Mais alors pourquoi avoir supprimé le samedi matin ?

Le samedi matin, c'était aussi permettre de "rentrer" dans le week-end en douceur. C'était aussi "faire-faire" aux enfants des activités différentes, peut-être moins scolaires ... Une sorte de décompression vis à vis du reste de la semaine. En plus, le samedi matin permettait aux parents de rencontrer plus facilement les instits sans avoir à courrir, et aussi au parents de se parler un peu entre eux.

Puis quand on sait que la quantité des programmes n'a pas évolué, il faudrait m'expliquer comment les enfants font pour apprendre avec 1/2 journée en moins ?