Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 22:55
Suite à un article sur de Moonblogueur sur "monstjeandebraye" et au commentaire qu'il a suscité (cliquer ici pour le lire), je me dis qu'après tout, pourquoi pas...

On met les gens au chômage partiel quand les grosses boîtes font un maximum de bénéfices ?
On leur baisse leur salaire (un tiers en moins, vous imaginez ? Oui ? Bon.) alors que le grand groupe qui les gère est en très bonne forme financière (voir Hutchinson et le groupe Total...).

Mais c'est la crise, braves gens !! Il faut bien comprendre ça !

C'est tellement la crise que les bonus des banquiers vont sauter... Ah.
C'est tellement la crise que Sarkozy baisse les impôts... des contribuables de la première tranche (oh, ne rêvez pas... même pas de quoi faire une fois de plus les courses chez Leclerc), alors qu'il ne fait... RIEN pour les non-imposables, donc les plus pauvres.
C'est tellement la crise qu'il faut tenir bon quoi qu'il arrive et faire des réformes liberticides, absurdes, non réfléchies, sans aucune concertation ni préparation du terrain, tout en remettant en cause des valeurs sociales fortes.
C'est tellement la crise qu'il faut supprimer le plus important apport financier des collectivités locales : la taxe professionnelle, et les mettre dans le rouge, ou dans l'obligation de cesser de nombreux services.
C'est tellement la crise qu'on met quatre semaines à commencer à écouter les antillais en grève générale.

Pourtant, si ma mémoire est bonne, quand ce type était en campagne, il a clamé haut et fort qu'il exigerait du résultat.
Il a fait comprendre au peuple que si ses ministres n'avaient pas un rendement assez efficace il en changerait.
En gros, que les règles des écoles de commerce allaient se généraliser, pour remettre au pas tous ceux qui ne se lèveraient pas assez tôt.

Mais la France se lève tôt, monsieur.
Elle se lève tôt pour aller travailler, pour mener à l'école des enfants épuisés par la semaine de 4 jours et des programmes plus chargés, pour ne plus être correctement remboursée quand ils sont malades, pour qu'ils ne soient plus soignés aux urgences, pour ne plus savoir si le courrier envoyé par la poste va arriver, pour baisser toujours plus la qualité de tout, en ajoutant toujours plus de mal-être partout.

Et vous, monsieur le président ?
Et si on vous demandait du résultat ?
Attention, hein.
Pas n'importe quel résultat.
Un résultat de qualité.
De bon services publics, une bonne prise en charge de la maladie, une école et une recherche qui va dans le bon sens, un état qui respecte les humains qui se trouvent sur son sol, un peuple écouté...



Si on vous baissait votre salaire le temps que vous amélioriez tout ça, dites ?

Parce que là, franchement, vos demandes d'effort me restent en travers de la gorge.
 

Bien à vous, lecteurs citoyens,
Polyborus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Société
commenter cet article

commentaires

Fansolo 22/02/2009 06:55

Et si on faisait l'inverse, plutôt : si on mettait les smicards au même niveau de salaire que Sarko ?
Utopie, quand tu nous tiens...

Bernard Bonnejean 21/02/2009 02:32

A M. Laudes, une question sans doute idiote :

En quoi vous gêne la terminaison de Sarkozy ? A moins que ce ne soit le i grec ?
Que cache donc ce SarkozI ?

jean paul morat 21/02/2009 01:45

Non je ne suis pas d'accord pour mettre Sarko au Smic.....car à ce rythme là on serait capable de demander aux Smicards actuels de rembourser leur salaire......

BCT 20/02/2009 19:10

"...je pense qu'il en fait au contraire trop,...".
Laudes, c'est pas d'en faire trop qui nous gêne, c'est sa politique qui est mauvaise.

Laudes 20/02/2009 12:22

Circé, je vous pardonne, mais il faut faire attention aux interprétations que l'on peut donner à vos écrits.
Pour le président de la République, je pense qu'il en fait au contraire trop, qu'il passe d'un sujet à l'autre aussi vite qu'un blogueur et qu'à l'arrivée, tout le monde est mécontent.
Prendre le temps de la concertation, ne pas sortir une loi nouvelle chaque jour, est-ce trop demander ? Et chaque fois que l'on réagit sous la pression, tout en oubliant de serrer les cordons de la bourse, on créé des catastrophes.

Le panier du gouvernement et de Monsieur Sarkozi est bien percé et ce sont nos enfants et petits-enfants qui devront supporter tout cela.

L'histoire nous montre que les révolutions viennent des "bourgeois", quand ils ne peuvent plus supporter les charges qu'on leur impose. On n'en est pas loin. Et cela fait 40 ans que la barque se charge et que les injustices s'accumulent.