Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 22:00

Ce jeudi 14 janvier, à partir de 16h15, le parking de l'école Jacques Prévert de St Jean de Braye faisait l'objet d'une animation hors du commun :
grand barnum, bardé d'affichages et de banderoles explicites,
tablée de gâteaux cuisinés par de nombreuses familles solidaires,
boissons chaudes.

Ecole-J.-Prevert.png
(Photo Google Maps)

Au centre de la grande "tente", une télé, reprenant, en boucle, le reportage de France 3 de la veille, suivi d'une petite chanson composée par des enfants qui en avaient envie :

Mais qu'est-ce qui s'est passé ?
Il n'est plus enfermé
Mais il n'a pas d'papiers
Essayons de l'aider !

Ce Noël il l'a passé emprisonné
Et le nouvel an, ils l'ont fêté sans lui
Nous ne sommes pas d'accord pour le renvoyer
Faites ça pour sa famille : donnez-lui des papiers !

Mais qu'est-ce qui s'est passé ?
Il n'est plus enfermé
Mais il n'a pas d'papiers
Essayons de l'aider !


Et bien sûr, des pétitions étaient, très simplement, mises à disposition.


Sarah, la compagne de Caleb, avait pu se libérer pour venir, et discuter avec les enfants et les familles.
Colette Ponthonne, 1ère adjointe, et David Thiberge, maire de St Jean de Braye, se sont également déplacés.
David Thiberge est resté un long moment, pour faire le point avec les parents et voir comment il pouvait aider.
Parmi les familles, aucune n'a reproché l'action aux représentants de parents ou au personnel de l'école.
Clairement, ce que vit la famille de Caleb paraît à tous particulièrement injuste.

"Le gouvernement nous rabache les oreilles comme quoi les situations sont étudiées au cas par cas par les préfectures. Dans ce cas, pourquoi est-ce que ce papa n'est pas immédiatement régularisé ?" s'étonne une maman.
Une autre renchérit : "Sa compagne travaille. Caleb a payé cher ses formations pour obtenir un boulot et subvenir aux besoins de sa famille. On n'a pas affaire à des feignants ! Ils ont toute leur place chez nous."

Parmi les solidaires, il n'y avait pas que des gens de gauche. L'action, unitaire et "raisonnable", sans étiquette (organisée par
les trois listes de parents d'élèves : FCPE, PAI et PEEP) est appréciée, et c'est avant tout la solidarité avec une famille sans problème de l'école qui joue. Les enfants connaissent Cédric et sa famille depuis plusieurs années, ils ne comprennent pas.

"C'est une famille ordinaire, avec une maison, du boulot, des enfants, des projets. Ils ne sont ni une charge ni un problème pour qui que ce soit. Tout ce qui manque, c'est un bout de papier ?" déplore un père d'élève, ami de la famille depuis des années.

Comme le disait un panneau d'affichage :
Travail, Famille... Parti !
Belle logique pour un gouvernement soit disant "à l'écoute des situations particulières".

PROCHAINS RV DE MOBILISATION :

Pour les parents d'élèves de l'école J. Prévert et du collège St Exupéry :
REUNION ce VENDREDI 15 JANVIER à 20h (à l'école)

Pour tous les soutiens :
RASSEMBLEMENT ce SAMEDI 16 JANVIER à 14h30 devant Place d'Arc à Orléans,
pour informer la population, faire signer la pétition, puis, en cortège, aller jusqu'à la préfecture
exiger la régularisation de Caleb.


Bien à vous,

Polyb.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Sans Papiers...
commenter cet article

commentaires

Polyb 16/01/2010 00:33


Aucun souci Michtotoro, je t'ajouterai sur une pancarte !



Michtotoro 15/01/2010 16:45


Je ne pourrais être là malheureusement, mais je suis de tout coeur avec vous et avec Mr Bah et sa famille.


polikarpov 15/01/2010 13:59


Bravo à tous. Demain des élus seront là avec nous.


Polyb 15/01/2010 00:00


Comme je le disais à une copine elle aussi très engagée : on ne peut pas être partout... !
Je suis très marquée par l'engagement unitaire, toutes tendances confondues, des gens autour de l'histoire de Caleb.
Si la situation n'était défendue que par la gauche, je pense qu'on ne pourrait rien espérer.
Là, c'est tout de même très différent. Il y avait des sarkozystes, ce soir... !


Circé 14/01/2010 23:51


Désolée Steph nde ne pas avoir été là aujourd'hui.
J'étais encore au tribunal pour une autre affaire et toujours pas sortie à 17h30.
Tant mieux si la mobilisation était là, espérons, mais espérons quoique ces autorités me désespèrent !