Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 23:51
Un jour, un copain journaliste me dit : "Tu n'as qu'à raconter des histoires".
Ce soir, sur son blog de journaliste, ou son journal blogatoire, j'ai eu envie d'en raconter une.
Je vous la livre ici aussi.
Ne soyez donc pas étonnés si vous la retrouvez en commentaire sur "Libéo".


Il était une fois un pays lointain appelé ---.

Pays où tous les gentils étaient gentils, et où tous les méchants étaient de faux méchants.
Dans ce pays, vivait un petit poux. Il se posait sur la tête des faux méchants, et les grattait régulièrement.
Les faux méchants en avaient assez, mais ne savaient pas trop quoi faire, si ce n'est exterminer tous les poux du pays, ce qui était un peu radical, et surtout, fort difficile.

Ce petit poux, lui, aimait vraiment bien se poser sur la tête des gens.
Il gratouillait même parfois la tête des vrais gentils qui chantaient, dansaient, riaient (tout ça à la fois !).
Et puis un jour, l'un deux (gentil ou méchant, vrai méchant ou faux gentil, comment savoir ?) l'un deux, donc, en eut assez.
Il décida d'acheter du shampooing anti-poux.
Le petit poux se rendit compte qu'il prenait des risques un peu... inconsidérés, et réfléchit.

La suite, vous la connaissez ?
Le petit poux cessa de gratter les têtes, de sa seule décision pleine et entière, sans qu'on l'y forçât. Il s'installa au chaud sur une moquette pleine de trucs à grattouiller, sans remonter jusqu'aux têtes.

Depuis, les têtes grattent bien moins, voire plus du tout, dans le joli pays gris d'---.

Quant au petit poux... il ne risque plus le shampooing, mais il manque fort à tous ceux qui croyaient en lui, tous ceux qui pensaient que le même le plus petit poux a sa place sur la tête des gens.

Et depuis, de ci de là, dans ce joli pays gris d'---, d'autres poux ont cherché des moquettes, parfois loin, parfois forcés, pour échapper au shampooing.

Les faux méchants et les vrais gentils, tous ceux qui ne sont pas forcément ceux que l'on dit, sont ravis.

 

Bien à vous

 

Polyb.

 
NB : Petit poux, si tu me lis, tu me manques, et notre copain, le petit poux expatrié, me manque tout autant.

 


Rendez-moi-mes-poux.jpg
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Société
commenter cet article

commentaires

Bodard 29/01/2010 13:53


Ils ont peut-être eu raison du petit poux  dans la tête mais il y a encore quelques morpions pour gratter Serge et ses amis......
Le Morpion est tenace et   la tique,mon amie est un peu toquée.

Yves Bodard ,un parasite qui vous veut du bien!!!!


Polyb 28/01/2010 21:08


Tu parles, Charles ! Heu... Zouzou !
Le mal est fait, les deux petits poux ont vu le shampooing de trop près...


ZOUZOU 28/01/2010 10:46


Faux méchants, le vrai gentils..Pour moi, c'est clair tout mon soutient au petit poux forcé de s'expatrier. Comme on dit chez moi INCHALLAH, un jour vous reviendrez et ce ne sera qu'un mauvais
souvenir............


Fansolo 28/01/2010 09:26


:-)