Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:05

 


Rappel :
 Il était une fois un copain de longue date, prénommé Grégo, qui s'était mis à noter, consciencieusement, les instants clefs de la vie Sarkozique.

Exactement ce que, dès le 1er jour, j'avais eu envie de faire, sans parvenir à supporter l'idée de ma fader cette tâche que je savais d'autant plus fastidieuse qu'elle était déprimante, pour tout(e) citoyen(ne) soucieux(se) du bien-être de son pays.

Grégo a donc pris des notes, qu'il est temps de vous livrer, en guise de bilan. Elles ne sont certainement pas exhaustives, mais si vous repérez des erreurs ou des manques, n'hésitez pas à nous en faire part, soit en commentaire, soit en cliquant sur "contact" (dans le menu à gauche) pour compléter le document.

Voici le chapitre 11, sur 18.

Bonne lecture,

Polyb.

 

Sommaire du Cahier du petit Nicolas :

I- Une République démocratique : les grands principes des Lumières : séparation des pouvoirs, indépendance de la justice...

II- Une République de la liberté : « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits... » 

III- Une République de l'égalité : même citation qu'au dessus ! 

IV- Une République de la fraternité : une République fraternelle, c'est celle qui respecte un autre peuple comme son frère.

V- Une République laïque : l'héritière de la loi de 1905  

VI- Une République des Droits de l'Homme : en démocratie, les citoyens ont des droits. Sinon, ils sont des sujets qui ont des devoirs. 

VII- Une République juste : une justice indépendante 

VIII- Une République au-dessus des partis : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. » (article 5 de la Constitution)

IX- Une République écologiste : l'écologie comme grande valeur du XXIème siècle 

X- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (1ère partie)

XI- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (2è partie)

XII- Une République médiatique et communicante : le quatrième pouvoir comme garant de l'indépendance de la pensée 

XIII- Une République des symboles : les symboles comme communication absolue 

XIV - Une République extrêmement droite : ferme

XV- Une République idéologique : les idées comme invariant de pensée

XVI- Une République des bons sentiments et du bon sens : l'alliance de l'intelligence de la main et du cerveau 

XVII- Une République familiale : « on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille... » 

XVIII- Une République qui fait des affaires : « le client est roi », disait ma grand-mère épicière 

XIX- Une République qui a des résultats : comme conclusion provisoire 

Epilogue- Et pour finir en souriant (ou pas...)  

 

 

 

Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (2ème partie) 

 

 

− 11 février 09 : interview télé de Sarkozy : « Il faut une majorité des 3/5 à l'Assemblée Nationale pour nommer le PDG de France Télévision »... En fait, il faut une majorité des 3/5 pour le refuser.

Alors que l'intervieweur lui signale qu'il nomme seul le PDG de France Télévision, Sarkozy le coupe : « mensonges ! ».

C'en est un... que le Président répétera plusieurs fois. (le Canard Enchainé) 

− 1er avril 09 : tous les journaux titrent sur « les semaines de gesticulations pour arriver à un décret qui n'encadre rien sur les stocks-option comme sur le reste ». Mais le capitalisme sans foi ni loi, « c'est fini » !  (?)

− 7 ami 09 : des policiers en civils, déguisés en « djeuns » mettent le feu à la fin des manifestations. Il s'agit de la compagnie de sécurisation. Des photos prouvent l'ensemble. (le Canard Enchainé) 

− 24 juin 09 : remaniement ministériel :

Estrosi, qui devait à la suite des municipales, se consacrer à sa ville de Nice, est nommé ministre.

Hortefeux, qui devait partir à Bruxelles, comme tous les élus européens, reste ministre.

Bockel, lui, n'est plus ministre de rien (il paie « la fin la françafrique »).

Le gouvernement compte plus de 30 membres (une belle équipe resserrée de 15 ministres maximum, avait dit Sarkozy durant sa campagne). (tous les journaux) 

− 1er juillet 09 : « le droit à la retraite à 60 ans doit demeurer, de même que les 35 heures continueront d'être la durée hebdomadaire légale du travail. Que ce soit un minimum, cela me va très bien. Ce que je n'accepte pas, [c'est] que cela soit aussi un maximum ». (Discours de Sarkozy durant la campagne.) Il souhaitait donc apporter la possibilité d'allonger le temps de travail hebdomadaire.

Pourtant, le 27 mai 08, sur RTL, il affirme : « j'ai dit que je ne le ferai pas (nota : allonger le temps de travail hebdo) pour un certain nombre de raisons, et la première , c'est que je n'en ai pas parlé pendant ma campagne présidentielle. Ce n'est pas un engagement que j'ai pris devant les Français, je n'ai donc pas de mandat pour faire cela ». (le Nouvel Obs)

Rq : Sarkozy avait aussi dit à Royal pendant le débat : « Madame, permettez-moi de vois le dire, vous faites une erreur. Le financement des retraites est équilibré jusqu'en 2020. […] Ce n'est contesté par personne. » ... (le Canard Enchainé) 

− 1er octobre 09 : Sarkozy a dit dernièrement : « j'ai toujours été hostile à un Smic jeune ». Balladur répond à propos du CIP « il l'avait pourtant défendu avec beaucoup de flammes, et je lui en suis encore reconnaissant ». (Libération) 

− 9 décembre 09 : Sarkozy se vante d'avoir fait la réforme des universités : « pour la première fois depuis 25 ans, dans le classement de Shangaï, les universités françaises remontent ».

Deux problèmes : le classement de Shangaï n'a que 7 ans ( ! ) et la réforme n'est pas encore appliquée... (le Canard Enchainé) 

− 15 décembre 09 : interrogé sur la baisse de la TVA dans la restauration, et sur la hausse de 0,1% des prix qui s'en est suivi, Sarkozy affirme que même l'Allemagne baisse sa TVA. Sauf que l'Allemagne le fait sur les nuits d'hôtel, pas la restauration. (Libération) 

− 9 janvier 10 : Bachelot entame la campagne de mensonges autour de la grippe A, de la vente des vaccins, de la vaccination chez les médecins... (le Canard Enchainé)

Un rapport incendiaire du Sénat, pointant notamment la place des experts, sortira le 7 août 10. 

− 27 janvier 10 : en 2009, l'inflation a été de 0,1% en France, et la hausse des diverses formalités administratives de 51,4%. Mais il n'y a toujours pas d'impôts en plus. (le Canard Enchainé) 

− 28 mars 10 : dans les deux derniers numéros du Canard Enchainé, il y avait beaucoup d'exemples de mensonges de la droite les soirs d'élection, mais je ne les ai pas notés... 

− 7 avril 10 : depuis 2007, Sarkozy parle de l'exemple allemand à propos du bouclier fiscal. Sauf que l'Allemagne n'en a pas. (Le Monde) 

− 20 avril 10 : Sarkozy a installé lui-même un nouveau préfet en Seine-Saint-Denis. Pendant son discours, il annonce une série de mesures... toutes déjà appliquées ou promises depuis des années... par lui-même. Et puis il dit : « la République ne reculera pas d'un millimètre ». Une recherche sur le site internet de l'Élysée indique sept références à cette phrase en deux ans. (Le Monde) 

− 26 mai 10 : en janvier 93, Sarkozy affirmait que son parti d'alors, le RPR, n'avait « pas l'intention, bien sûr, de remettre en cause la retraite à 60 ans. J'ai voté pour le RMI, et pour la retraite à 60 ans, que les choses soient claires ». « Nous avons toujours été pour la retraite à 60 ans ».

Problème : il a été élu député en 1988, quelques années après le vote de la retraite à 60 ans... (Libération) 

− 25 juillet 10 : Sakozy annonce encore une vente non faite, celle d'un porte-hélicoptères à la Russie. A suivre... (Le Point) 

− 20 août 10 : la vente de Mistrals à l'armée russe n'aura pas lieu, contrairement aux annonces de Sarkozy en juillet à Saint Nazaire. (Le Parisien) 

− 20 août 10 : « 10 milliards de niches fiscales en moins, c'est 10 milliards d'impôts en plus », note le Point. 

− 12 septembre 10 : visite de Sarkozy à Lascaux : entre mensonges, passes droits et erreurs, bel article du Monde. 

− 11 octobre 10 : Le Nouvel Obs écrit « la majorité est revenue sur tous les arguments qu'elle utilisait jusque-là pour défendre [le bouclier fiscal] », en citant nombre de ministres et membres de l'UMP et en donnant leurs contradictions ou mensonges. 

− 14 octobre 10 : Julliard l'avait déjà avoué, mais tous le disent ouvertement maintenant : Sarkozy a bien aidé le mouvement anti-CPE pour contrer de Villepin. (Le Canard Enchainé) 

− 14 novembre 10 : 7ème remaniement ministériel de Fillon, annoncé depuis 5 mois. Il devait déboucher sur un gouvernement resserré : il compte finalement 31 ministres (loin des 15 de campagne). Juppé, qui avait quitté le gouvernement après son échec aux législatives en 2007, revient, en continuant à diriger Bordeaux, à laquelle il avait promis de se consacrer. 

− 20 novembre 10 : alors que l'enquête sur l'attentat de Karachi se resserre autour de la corruption et des rétro-commissions liées à la campagne 95 de Balladur, Sarkozy, qui, il y a quelques temps, parlait de « fable » à ce propos, affirme que « à sa connaissance, pas un document n'a été refusé à la justice ». Sauf ?

Sauf les minutes de l'Assemblée Nationale, les délibérations du conseil constitutionnel... pourtant réclamées par les enquêteurs. (Romandie.com)

− 22 novembre 10 : Sauf également des documents de la DGSE, que Fillon refuse aujourd'hui de donner. (tous les journaux) 

− 7 décembre 10 : Sarkozy avait annoncé la vente de Rafale au Brésil. Lula annonce qu'il ne signera pas le contrat avant de partir, et donc que cette vente ne se fera pas. Pas grave, Sarkozy est ces jours-ci en Inde, pour annoncer là-aussi des contrats, devant lesquels tous les commentateurs sont maintenant septiques... (Le Point) 

− 25 janvier 11 : à propos de la conférence de presse de Sarkozy sur sa présidence du G20, le Temps écrit : « Dans son propre pays, Nicolas Sarkozy a créé une crise d'espérance. Parce que certaines de ses promesses sont intenables. Il ne faut pas que le président français se mette aussi à créer de faux espoirs au-delà de l'Hexagone. ». 

− 11 février 11 : Rue89 publie un article sur la rhétorique de Sarkozy lors de sa dernière intervention télévisée devant 9 Français, en pointant nombre de ses mensonges... 

− 15 février 11 : Sarkozy soutient la suppression de l'ISF : « elle a été faite partout en Europe, même en Allemagne, par les socialistes allemands ». Or ?

L'ISF n'est pas supprimé, mais suspendu en Allemagne.  Et il l'a été par Helmut Köhl... (France 3 soir) 

− 28 février 11 : Sarkozy accuse toujours les 35 heures d'être responsable de la perte de compétitivité française : « les Allemands ont un coût du travail moins élevé ». Aujourd'hui, l'INSEE publie les statistiques montrant que le coût du travail est plus élevé en Allemagne dans l'industrie... (Le Figaro) 

− 7 avril 11 : Sarkozy, lors d'un déplacement, annonce : « en 10 ans, la France a perdu 500 000 emplois industriels ». L'an dernier, il disait la même chose, mais... en 15 ans. Et l'année d'avant... en 25 ans ! (Canal+) 

− 23 juin 2011 : Sarkozy dit lors d'un discours le 19 mai que c'est lui, avec Claude Guéant, qui a créé en 2003 le fichier sur les empreintes génétiques pour les délinquants sexuels, et que ce fichier a permis de retrouver un délinquant sur deux l'an dernier.

Or, on apprend aujourd'hui que c'est Chevènement qui l'a créé en 1999. Sarkozy l'a, lui, élargi à tous les coupables et suspects, et ce fichier ne sert à rien pour les crimes sexuels (d'après Frédéric Péchenard, copain de Sarkozy et patron de la police nationale). (le Canard Enchainé) 

− 30 janvier 12 : hier, lors d'une interview télévisé, Sarkozy s'est appuyé des dizaines de fois sur l'Allemagne, y compris en mentant ouvertement, en disant par exemple que l'Allemagne voyait son industrie progresser, alors qu'elle perd depuis plusieurs années des emplois. (France Culture) 

− 6 février 12 : Sarkozy annonce une hausse de la TVA, en disant qu'il ne croit pas à une hausse des prix correspondante. En même temps, il dit qu'elle ne se fera qu'en octobre, parce qu'il table sur une hausse de la consommation d'ici là : les gens anticipant des achats avant la hausse de la TVA (qui pourtant n'augmentera pas les prix...).

Les économistes n'y croient pas une seconde, sachant qu'il se réfère encore à l'exemple de l'Allemagne, où les prix ont... augmenté ! (le Parisien) 

− 22 février 12 : l'INSEE fait le bilan de tout un tas d'idées :

* la France n'a pas perdu de compétitivité par rapport à l'Allemagne,

* la hausse du coût du travail n'est pas dûe aux 35 heures,

* la répartition entre cotisations salariales et patronales n'est pas un déterminant du coût du travail,

* les conditions du travail sont toujours aussi dures...

(l'Express) 

− 29 février 12 : pour appuyer ses propositions sur l'éducation, Sarkozy annonce que le nombre d'élèves a baissé de 400 000 entre 2001 et 2011, pendant que le nombre de professeurs montait de 45 000.

Sauf que... le nombre d'élèves a baissé de 150 000 seulement pendant cette période, et que celui de professeurs a baissé aussi, de 55 000. 

(Le Canard Enchainé) 

 

A suivre.


Prochain chapitre :

XII- Une République médiatique et communicante : le quatrième pouvoir comme garant de l'indépendance de la pensée


Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Politique
commenter cet article

commentaires