Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 19:09

 

Rappel : Il était une fois un copain de longue date, prénommé Grégo, qui s'était mis à noter, consciencieusement, les instants clefs de la vie Sarkozique.

Exactement ce que, dès le 1er jour, j'avais eu envie de faire, sans parvenir à supporter l'idée de ma fader cette tâche que je savais d'autant plus fastidieuse qu'elle était déprimante, pour tout(e) citoyen(ne) soucieux(se) du bien-être de son pays.

Grégo a donc pris des notes, qu'il est temps de vous livrer, en guise de bilan. Elles ne sont certainement pas exhaustives, mais si vous repérez des erreurs ou des manques, n'hésitez pas à nous en faire part, soit en commentaire, soit en cliquant sur "contact" (dans le menu à gauche) pour compléter le document.

Voici le chapitre 5, sur 18.

Bonne lecture,

Polyb.

 

Sommaire du Cahier du petit Nicolas :

I- Une République démocratique : les grands principes des Lumières : séparation des pouvoirs, indépendance de la justice...

II- Une République de la liberté : « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits... » 

III- Une République de l'égalité : même citation qu'au dessus ! 

IV- Une République de la fraternité : une République fraternelle, c'est celle qui respecte un autre peuple comme son frère.

V- Une République laïque : l'héritière de la loi de 1905  

VI- Une République des Droits de l'Homme : en démocratie, les citoyens ont des droits. Sinon, ils sont des sujets qui ont des devoirs. 

VII- Une République juste : une justice indépendante 

VIII-Une République au-dessus des partis : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. » (article 5 de la Constitution)

IX- Une République écologiste : l'écologie comme grande valeur du XXIème siècle 

X- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (1ère partie)

XI- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (2è partie)

XII- Une République médiatique et communicante : le quatrième pouvoir comme garant de l'indépendance de la pensée 

XIII- Une République des symboles : les symboles comme communication absolue 

XIV - Une République extrêmement droite : ferme

XV- Une République idéologique : les idées comme invariant de pensée

XVI- Une République des bons sentiments et du bon sens : l'alliance de l'intelligence de la main et du cerveau 

XVII- Une République familiale : « on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille... » 

XVIII- Une République qui fait des affaires : « le client est roi », disait ma grand-mère épicière 

XIX- Une République qui a des résultats : comme conclusion provisoire 

Epilogue- Et pour finir en souriant (ou pas...)  

 

Une République laïque : l'héritière de la loi de 1905 

 

− 20 décembre 07 : Sarkozy est fait chanoine d'honneur par le pape au Vatican, en présence de Jean-Marie Bigard. Il en profite pour parler d'une « laïcité choisie », et dit que « les racines de la France sont essentiellement chrétiennes », « pour fondamentale qu'elle soit, la question sociale n'est pas aussi consubstantielle à l'existence que la question spirituelle », « Bien sûr, tous ceux qui ne croient pas doivent être protégés de toute forme d'intolérance et de prosélytisme. mais un homme qui croit, c'est un homme qui espère. Et l'intérêt de la République, c'est qu'il y ait beaucoup d'hommes et de femmes qui espèrent », « Dieu n'asservit pas l'homme, mais le libère », « Dieu est dans la pensée et dans le cœur de chaque homme », « Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bon et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur. » (tous les médias) 

− 1er janvier 08 : vœux du 31 décembre : « n'hésitant pas à emprunter au registre spirituel, adressant aux Français un message de foi dans la vie et dans l'avenir et d'espérance, référence à deux des trois vertus théologiques, piliers de la religion chrétienne... » (la Croix). « élan de spiritualité qui tente de corriger le côté clinquant de ces dernières semaines » (le Parisien) 

− 21 février 08 : Mignon, directeur de cabinet de Sarkozy, tient de superbes propos sur la scientologie, qui font réagir de l'extrême gauche à l'UMP. 

− 25 février 08 : Sarkozy félicite 4 prêtres traditionalistes (tendance Monseigneur Lefèvre) ordonnés au Vatican. C'est la première fois depuis très longtemps qu'un président félicite ainsi des prêtres. (France Inter) 

− 24 juin 09 : Sarkozy est revenu sur la loi sur les signes religieux, dans le sillage d'Obama, mais a lancé un débat sur la burka. Dans le même temps, Sarkozy a fait signer par Kouchner un accord avec le Vatican permettant de reconnaître par l'état français les diplômes délivrés par des établissements religieux. 

− 14 septembre 09 : la loi sur la responsabilité des personnes morales a été changée le 12 mai. Conséquence : l'église de scientologie, quoi qu'il arrive, ne pourra pas être dissoute à la suite de son procès, qui débute quelques jours plus tard. Le temps que la loi soit remodifiée (« une erreur de texte », dira-t-on), cette secte est passé au travers. (le Figaro) 

− 21 septembre 09 : proposition de loi au parlement, sur l'accès au crédit des PME, qui introduit un « dispositif compatible avec la charia islamique ». (le Canard Enchainé) 

− 28 septembre 09 : loi votée au parlement : les communes auront l'obligation de financer les écoles privées qui ne sont pas sur leur territoire si elles n'en ont pas. (tous les journaux) 

− 13 avril 11 : Sarkozy réorganise un examen en fonction du calendrier juif, en suivant les conseils d'un de ses conseillers, rabbin. (France Culture) 

 

 

 

A suivre.

 

Prochain chapitre :

VI- Une République des Droits de l'Homme : en démocratie, les citoyens ont des droits. Sinon, ils sont des sujets qui ont des devoirs. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Politique
commenter cet article

commentaires

Circé 20/03/2012 14:14


1er Président de la République dans l'histoire de la République a allé chercher sa breloque de Chanoine de Latran au Vatican.