Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 19:55

 

Rappel : Il était une fois un copain de longue date, prénommé Grégo, qui s'était mis à noter, consciencieusement, les instants clefs de la vie Sarkozique.

Exactement ce que, dès le 1er jour, j'avais eu envie de faire, sans parvenir à supporter l'idée de ma fader cette tâche que je savais d'autant plus fastidieuse qu'elle était déprimante, pour tout(e) citoyen(ne) soucieux(se) du bien-être de son pays.

Grégo a donc pris des notes, qu'il est temps de vous livrer, en guise de bilan. Elles ne sont certainement pas exhaustives, mais si vous repérez des erreurs ou des manques, n'hésitez pas à nous en faire part, soit en commentaire, soit en cliquant sur "contact" (dans le menu à gauche) pour compléter le document.

Voici le chapitre 8, sur 18.

Bonne lecture,

Polyb.

 

Sommaire du Cahier du petit Nicolas :

I- Une République démocratique : les grands principes des Lumières : séparation des pouvoirs, indépendance de la justice...

II- Une République de la liberté : « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits... » 

III- Une République de l'égalité : même citation qu'au dessus ! 

IV- Une République de la fraternité : une République fraternelle, c'est celle qui respecte un autre peuple comme son frère.

V- Une République laïque : l'héritière de la loi de 1905  

VI- Une République des Droits de l'Homme : en démocratie, les citoyens ont des droits. Sinon, ils sont des sujets qui ont des devoirs. 

VII- Une République juste : une justice indépendante 

VIII- Une République au-dessus des partis : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. » (article 5 de la Constitution)

IX- Une République écologiste : l'écologie comme grande valeur du XXIème siècle 

X- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (1ère partie)

XI- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (2è partie)

XII- Une République médiatique et communicante : le quatrième pouvoir comme garant de l'indépendance de la pensée 

XIII- Une République des symboles : les symboles comme communication absolue 

XIV - Une République extrêmement droite : ferme

XV- Une République idéologique : les idées comme invariant de pensée

XVI- Une République des bons sentiments et du bon sens : l'alliance de l'intelligence de la main et du cerveau 

XVII- Une République familiale : « on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille... » 

XVIII- Une République qui fait des affaires : « le client est roi », disait ma grand-mère épicière 

XIX- Une République qui a des résultats : comme conclusion provisoire 

Epilogue- Et pour finir en souriant (ou pas...)  

 

 

Une République au-dessus des partis :

 « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. » (article 5 de la Constitution)

 

 

− « Le Président de la République, c'est l'homme de la nation. Ce n'est pas l'homme d'un parti, ce n'est pas l'homme d'un clan ». Propos de campagne de Nicolas Sarkozy 

− 14 mai 2007 : l'UMP restructurée ne comporte pas de président, pour pas que celui-ci ne soit un jour « en conflit avec le Président de la République » 

− 27 mai 2007 : Sarkozy participe le mardi 29 à un meeting de l'UMP. (France 3) 

− 5 septembre 07 : Françoise de Panafieu a été reçue par Nicolas Sarkozy à l'élysée pour envisager la situation à Paris arrondissement par arrondissement. (AFP) 

− 5 octobre 07 : Sarkozy reçoit pour la deuxième fois à l'élysée des parlementaires UMP pour un déjeuner de travail. Ce sera régulier tout au long de son mandat. (le monde.fr) 

− 21 octobre 07 : Sarkozy convoque et s'invite à un bureau politique de l'UMP (le Parisien Dimanche) 

− 24 janvier 09 : Sarkozy va au conseil de l'UMP. Cela n'étonne plus personne, aucun journal ne le relève ce matin. 

− 8 mai 09 : Nicolas Sarkozy figure en grande place sur le trac UMP pour les Européennes. En revanche, pas l'ombre d'un programme... (Site UMP) 

− 28 novembre 09 : Sarkozy vient aujourd'hui conclure le conseil national de l'UMP qui intronise les têtes de liste aux régionales. Il dit clairement venir « galvaniser ses troupes ». (France Culture) 

− 25 janvier 10 : « le rôle du président n'est pas de faire campagne pour les présidents de région », dit Sarkozy sur TF1. Et le 2 mars 10 : Sarkozy reçoit les candidats têtes de liste UMP pour l'Ile de France à l'Élysée. (le Canard Enchainé) 

− 11 mars 10 : « qu'y a-t-il d'étonnant à ce que je rencontre des élus d'Ile de France, alors que je suis moi-même élu de cette région depuis 1977 ? », déclare Sarkozy (le Figaro) 

− 14 mars 10 : avant même la fin du vote sur les régionales, Sarkozy organise une réunion à l'Élysée avec les dirigeants de l'UMP. (france2) Fillon, lui, dira le soir qu'il n'y a pas de liens et de conclusions à tirer avec le national, mais vante, pour gagner les régionales, le bilan de Sarkozy. (TF1) 

− 16 mars 10 : « l'UMP est aux ordres absolus du château. Les investitures pour les Régionales étaient une caricature, avec Claude Guéant à la manœuvre », dit Philippe Dallier, sénateur UMP. (l'express) 

− 20 mars 10 : Guéant, secrétaire général de l'Élysée, affirme qu'il n'y aura qu'on petit remaniement et que Xavier Bertrand restera à la tête de l'UMP. (le Nouvel Obs) 

− 13 juillet 10 : Woerth va démissionner de son poste de trésorier de l'UMP, qui pourtant ne posait aucun problème... Sa femme dira elle, en démissionnant de son poste, « j'ai minoré ce conflit d'intérêt ». (Le Point) 

− 26 août 10 : l'UMP va payer la mairie de Paris pour effacer les emplois fictifs reprochés à Chirac. La mairie confirme, l'UMP dément (Xavier Bertrand dira même que s'il faut le dire en chantant, il le dira en chantant...), en s'en prenant au Canard Enchainé qui livrait l'information. Chirac, lui, confirme... 

− 30 août 10 : après quelques jours où tout et son contraire a été dit à l'UMP, même Bertrand avoue ! (Le Figaro) 

− 14 novembre 10 : remaniement ministériel. Tous les journaux titrent sur la droitisation du gouvernement, et son resserrage autour de l'UMP tendance RPR. 

− 27 février 11 : nouveau remaniement, cette fois pour évincer Michèle Alliot-Marie du gouvernement. Celui de novembre était censé être un gouvernement de professionnels, mais on nous annonce un second souffle pour le quinquennat, à un an de la fin... En tout cas, c'est le... dixième remaniement ! Sarkozy ne citera même pas le nom d'Alliot-Marie lors de son intervention pour annoncer tout cela, personne ne sera dupe de l'opération camouflage. (France 2)

− 29 mars 11 : lendemain de cantonales, ça tire dans tous les sens à l'UMP. Tour à tour, Sarkozy, Fillon, Baroin, Copé annoncent tout et son contraire... (tous les journaux). Mais Sarkozy s'est occupé aujourd'hui d'organiser la suite dans les Hauts de Seine, faisant manger son chapeau à son fils, suite à la défaite d'Isabelle Balkany (France Culture) 

− 27 septembre 11 : lendemain d'élections sénatoriales, remaniement ! Douillet remplace Jouanneau aux sports (elle a été élue sénateur). Longuet a été élu aussi met reste ministre. Quand à Leroy, battu, il reste au gouvernement. (tous les journaux) 

− 19 octobre 11 : lendemain d'élection primaire au PS, l'UMP décide de commencer à « démonter » le programme socialiste. Malheureusement, son argumentaire n'est que mensonges et contre-vérités. (l'Express, le Monde) 

− 31 janvier 12 : deux jours après une émission à la télévision où il a annoncé un certain nombres de mesures fortes (« impossibles à tenir dans la calendrier », France Culture), Sarkozy reçoit  les parlementaires UMP,  comme d'habitude.  François Goulard commente : « c'est un coup politique, il présente son programme au parlement ». (l'Express) 

 

A suivre.


Prochain chapitre :

IX- Une République écologiste : L'écologie comme grande valeur du XXIème siècle

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Politique
commenter cet article

commentaires

plomberie paris 15/02/2015 12:29

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement