Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 23:45
Nous en étions restés à la rétention de Caleb BAH au centre du Mesnil Amelot depuis Noël, laissant sa famille, ses proches, sens dessus dessous pour les fêtes.
(Lire :" Je ne suis pas faite pour ça !! ")

- Les employés du Centre de Tri Postal - où travaille Sarah, la compagne de Caleb et la mère de ses enfants - font tourner une pétition dans leurs murs.

- Les autres soutiens en font circuler d'autres à la fois sur support papier et sur internet : http://petitio.free.fr

- Des soutiens de tous côtés (délégués syndicaux et personnels du centre de tri, représentants de l'association Le Rebond, de RESF, de la Cimade, des personnels du collège et de l'école des enfants, etc.) ont envoyé une lettre au préfet du Loiret pour lui demander une audience, afin d'obtenir la régularisation de Caleb au plus tôt, pour le bien de ses enfants et de sa compagne.
Audience il y a eu ce soir, sans résultat.

- Ce mardi soir, à la fin du Cercle du Silence organisé à Orléans (comme chaque premier mardi de chaque mois), Sarah 
aurait dû prendre la parole, et expliquer sa situation aux personnes présentes. Elle n'a pas pu, et pour cause : très touchée par la situation, et malade depuis quelques jours, elle a fait un malaise après l'audience à la préfecture, et a été transportée aux urgences de La Source. 

Et Caleb ?

Sa période de deux semaines de rétention se terminant, la préfecture du Loiret a demandé une prolongation de même durée. ( ! )
Il passera donc ce mercredi 6 janvier au matin devant le Juge des Libertés pour examiner cette demande...
Pendant ce temps, dans un logement de St Jean de Braye, deux enfants "apprécient" pleinement la considération dont la préfecture et le Tribunal Administratif font preuve à leur égart, et sont privés de père depuis Noël.


Qui a dit, je cite :
"
La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat"?
Déclaration Universelle des Droits de l'Homme... notre pays n'en a-t-il que pouic ?


Qui a dit, je cite toujours :
"L'enfant, pour l'épanouissement harmonieux de sa personnalité, a besoin d'amour et de compréhension. Il doit, autant que possible, grandir sous la sauvegarde et sous la responsabilité de ses parents." ?
Déclaration Universelle des Droits de l'Enfant...
...


1959... Nations Unies... Quand je pense que notre société est sensée EVOLUER...

Nations-Unies-Logo.jpg

Qui a écrit :
"Liberté, Egalité, Fraternité" ?
...


Pardon, mais je crois que j'ai une soudaine envie de vomir...

Polyb.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Sans Papiers...
commenter cet article

commentaires

Yves Bodard 08/01/2010 18:22


@Circé:Oui rencontrons nous,j'ai aussi relayé cette idée sur LibéO(sur le sujet qui porte sur l'Adamif).La démarche est elle bonne,je ne sais pas mais dans l'esprit ,on ne plus faire l'économie de
ne pas fédérer nos énergies.Merci donc de faire voyager cette idée et de nous contacter.
Yves Bodard


Circé 08/01/2010 09:11


Non, Polyb, je te rassure, je ne l'ai pas pris pour moi.

D'ailleurs j'ai eu moi-aussi quelques réflexions lorsque je relayais via les chroniques de la peur ordinaire en Sarkozie la condition faite aux sans-papiers notamment sur le loiret.
Je n'ai pas pour autant abandonné .
Cela donne seulement à voir ce que certains ont réellement dans les tripes.
Parfois des militants de surface et du paraître.

Je suis peut-être dure, mais j'attends beaucoup, beaucoup plus.
Ce n'est pas nous que nous mettons en avant, ce sont des Enfants, des jeunes, des femmes, des hommes qui attendent et à qui on nie toutes voix, tout intérêt, que l'on raye de la société sans
scrupule aucun, et à tous niveaux : les sans-papiers, les jeunes, les pauvres, les sans ou mal logements, les victimes de violences conjugales, de ce capitalisme ordurier.
Pourtant, ils sont faits de chair et de sang, de sentiment comme nous, est-ce que l'effet miroir est si difficile à comprendre.
Est-ce que cela ne pourraient pas être nos enfants, nos parents, nos compagnes ou compagnons, nos amis ou tout simplement nous à leur place?
A quelle échelle sommes-nous capables "d'aimer" ?

C'est l'humanité, la notre que nous laissons à chaque fois se détruire si nous ne réagissons pas, si nous ne nous opposons pas.
Si nous laissons faire nous sommes complices !

Tout cela pour dire que je comprends ce que tu ressens à l'heure où on nous sert du Camus à longueur de journée qui prônait le nécessaire devoir de "révolte", mais qu'en est-il en réalité ?

En réaction au dernier article de Mourad sue l'adamif, j'étais et je suis encore en rage.
Comment a-t-on pu cautionner cet enterrement de 1ère classe ?
Comment peut-on en rester là ?
Et qu'on ne vienne pas me dire que tout cela se fait encore en catimini, loin de la foule et des citoyens !

J'en ai marre de tout cela.

Quand est-ce que les politiciens de tous poils et acabit vont enfin redonner tout pouvoir aux citoyens au lieu de se croire au-dessus d'elles et d'eux ?
Quand est-ce qu'ils vont arrêter de nous faire croire qu'ils peuvent quelque chose sans nous au niveau de toutes les instances, fussent-elles préfectorales par exemple ?

POURTANT, ILS ONT BIEN BESOIN DE NOUS POUR LES ÉLIRE, ET BIEN MAINTENANT J'ATTENDS QU'ILS NOUS DÉMONTRENT QU'ILS FONT ET AVEC NOUS ENCORE, SANS ENSUITE NOUS PLANTER UN COUTEAU DANS LE DOS PARCE QUE
NOUS N'AVONS PAS VOTE COMME ILS L'ENTENDAIENT !

En attendant, je ne supporte plus, alors oui Yves, Faisons, je suis parfaitement d'accord.
Que ce soit Michel Ricoud, France bleu, Polyb...tu peux avoir mes coordonnées par eux.
Réunissons-nous et décidons.



bodard Yves 08/01/2010 07:02



Bonjour,c'est Yves Bodard.Pourriez vous me contacter (Md a mon tel,demendez lui) sur l'idée de constituer un mouvement,un collectif ou autre support pour fédérer des énergies et entrer en
résistance active contre la démolition de tout  ce qui fait lien dans notre société et ceux qui sont les maitre d'oeuvre de cette méthodique et chirugicale "opération"de négation de
l'Autre.Pouvez vous aussi relayer cette idée auprès de Circé,polikarpof et quelques autres "résistants" en sommeil dont je n'ai pas les coordonnées.Au moins s'approprier l'idée  du devoir
d'indignation" collective ou de quelques uns en y mettant du sens me permettra de me sentir moins seul,non? et d'espérer!Qu'en pensez vous?

Yves Bodard




Polyb 07/01/2010 21:38


Oh, surtout, j'espère que tu ne t'es pas sentie visée par ce que je disais précédemment Circé !!! Je parle de gens autour de moi, dans mon entourage professionnel, certainement pas de toi ou
d'autres militants, blogueurs, ... en qui je crois !

En effet, les mots sont vains, je dénonce, mais c'est difficile.

Ce soir, un de mes commentateurs occasionnels (mais lecteur régulier si j'ai bien suivi) m'a fait remarquer que ces derniers temps mon blog était.. pffffff !! Il ne voulait pas vraiment dire
chiant, je pense, mais plutôt SOMBRE... aussi sombre que mon environnement !!! Et j'avoue que c'est bien vrai.

Depuis un coup de fil m'alertant de la situation de Caleb et sa famille le 23 décembre, j'ai du mal à faire autre chose, et j'ai du mal à parler d'autre chose...
Je m'en excuse d'ailleurs, chers lecteurs, mais c'est une étape de ma vie, certes pas marrante, mais que je ne peux éluder.

Toutefois, la lecture de l'article de Libéorléans sur Alexandrine Leclerc ce soir m'a bien fait rire, et l'écouter sur le site de France Bleu était encore plus édifiant.
Ca m'a donné de sacrées idées, d'autant que mon homme m'a acheté un nouveau jouet pour que je puisse m'amuser à faire des dessins animés...   Bon, c'est loin d'être fait, ça demande beaucoup de temps... mais ça me remonte un peu le moral !


Circé 07/01/2010 21:25


J'ai lu ton billet dès qu'il est paru.
Mais je n'ai pu laisser de commentaire.
Caleb, l'Adamif, toutes et tous les autres, hommes, femmes et enfants, parfois on a plus les mots, alors, on lit, on agit aussi, mais c'est peu, tellement peu face à cette machine destructrice...