Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • Polyborus
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres.
Valeurs fortes :
Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.
  • Citoyenne intéressée par la politique, la musique, et le dessin... entre autres. Valeurs fortes : Loyauté, confiance, honnêteté, solidarité, ... et même, services publics.

 



Il y a    personne(s) sur ce blog.

Recherche

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 21:59


Rappel :
 Il était une fois un copain de longue date, prénommé Grégo, qui s'était mis à noter, consciencieusement, les instants clefs de la vie Sarkozique.

Exactement ce que, dès le 1er jour, j'avais eu envie de faire, sans parvenir à supporter l'idée de ma fader cette tâche que je savais d'autant plus fastidieuse qu'elle était déprimante, pour tout(e) citoyen(ne) soucieux(se) du bien-être de son pays.

Grégo a donc pris des notes, qu'il est temps de vous livrer, en guise de bilan. Elles ne sont certainement pas exhaustives, mais si vous repérez des erreurs ou des manques, n'hésitez pas à nous en faire part, soit en commentaire, soit en cliquant sur "contact" (dans le menu à gauche) pour compléter le document.

Voici le chapitre 15, sur 19.

Bonne lecture,

Polyb.

 

Sommaire du Cahier du petit Nicolas :

I- Une République démocratique : les grands principes des Lumières : séparation des pouvoirs, indépendance de la justice...

II- Une République de la liberté : « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits... » 

III- Une République de l'égalité : même citation qu'au dessus ! 

IV- Une République de la fraternité : une République fraternelle, c'est celle qui respecte un autre peuple comme son frère.

V- Une République laïque : l'héritière de la loi de 1905  

VI- Une République des Droits de l'Homme : en démocratie, les citoyens ont des droits. Sinon, ils sont des sujets qui ont des devoirs. 

VII- Une République juste : une justice indépendante 

VIII- Une République au-dessus des partis : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'État. » (article 5 de la Constitution)

IX- Une République écologiste : l'écologie comme grande valeur du XXIème siècle 

X- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (1ère partie)

XI- Une République qui dit la vérité : la chose publique juste et vraie (2è partie)

XII- Une République médiatique et communicante : le quatrième pouvoir comme garant de l'indépendance de la pensée 

XIII- Une République des symboles : les symboles comme communication absolue 

XIV - Une République extrêmement droite : ferme

XV- Une République idéologique : les idées comme invariant de pensée

XVI- Une République des bons sentiments et du bon sens : l'alliance de l'intelligence de la main et du cerveau 

XVII- Une République familiale : « on choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille... » 

XVIII- Une République qui fait des affaires : « le client est roi », disait ma grand-mère épicière 

XIX- Une République qui a des résultats : comme conclusion provisoire 

Epilogue- Et pour finir en souriant (ou pas...)  

 

 Une République idéologique : les idées comme invariant de pensée 

 

− 21 juin 2007 : Jean-Luc Tavernier, nouveau directeur de cabinet d'Eric Woerth, assurait dans un rapport du 27 janvier 2005 que la déduction d'impôts sur les heures supplémentaires et le crédit d'impôt sur les emprunts immobiliers étaient de « fausses bonnes idées ». (Le Monde) 

− 1er décembre 07 : « expliquer l'inexplicable, c'est commencer à excuser l'inexplicable », dit Sarkozy, à propos de violences en banlieue. (TF1, France 2) 

− 2 janvier 08 : la politique de civilisation : « concept emprunté à Edgar Morin, qui définissait un new deal avec le double impératif d'intégration européenne et de maintien de la spécificité française. Étrange car Sarkozy veut rompre avec un modèle social dépassé. (La Croix) 

− 14 janvier 08 : retour de la police de proximité, renommée « police proche des gens », après 6 ans passés à taper dessus. (tous les journaux) 

− 20 février 08 : « il faut sortir d'un capitalisme sans transparence où l'innovation dans les systèmes bancaires a conduit à donner le pouvoir aux spéculateurs plutôt qu'aux entrepreneurs », dit Sarkozy en donnant de l'argent public à Arcelor-Mittal. 

− 14 octobre 09 : Juppé s'insurge contre la suppression de la taxe professionnelle, remplacée, euro par euro par l'Etat... pour un an seulement ! (tous les journaux) 

− 9 janvier 10 : « j'avoue ne pas être outrageusement choqué par la perspective de voir des étrangers, y compris non communautaires, voter pour des scrutins cantonaux ou municipaux. A compter du moment où ils paient des impôts, où ils respectent nos lois, où ils vivent sur nos territoires depuis un temps minimum, par exemple 5 ans, je ne vois pas au nom de quelle logique nous pourrions les empêcher de donner une appréciation sur la façon dont est organisée leur cadre de vie quotidien ». Propos de Sarkozy dans son livre « Libre », de 2001 Finalement, face à la proposition de loi socialiste sur le sujet, la réponse sera "Non". http://bit.ly/7EeXDC

− 2 avril 10 : Fronde à droite anti bouclier fiscal. Sarkozy répond : « ne touchez pas au bouclier fiscal. Mais un petit effort va être demandé au moment de la réforme des retraites ». Certains veulent revenir sur la dé-fiscalisation des intérêts d'emprunt (Longuet...), d'autres reviennent sur la suppression d'un fonctionnaire sur deux. Quant à la loi sur le voile intégral, promis comme retour aux fondamentaux, le Conseil d'État n'en veut pas. L'ouverture doit cesser, le parti unique, ça ne marche pas, le style Sarkozy est mauvais... (Le Nouvel Obs) 

− 26 août 10 : après la mort d'un homme à Bagnolet, poursuivi par la police, Hortefeux avait chargé 5 groupes de travail de faire un rapport sur le « dialogue jeunesse-police ». Les rapports n'ont jamais été rendus publics : toutes leurs recommandations démontent les politiques menées depuis 2002 et demandent des mesures prônées dans le programme de la gauche. (Le Canard Enchainé) 

− 4 octobre 10 : le permis à point sera assoupli, et puis non, mais finalement si, bon, définitivement non... (Le Parisien) Mais au final, si ! (Le Point) 

− 23 octobre 10 : pendant des semaines, le gouvernement a répété qu'il n'y avait pas d'autres réformes des retraites possibles... Et puis le sénat ajoute - et le gouvernement soutient - un amendement introduisant l'étude de la retraite par points en 2013. (Public Sénat) 

− 11 mai 2011 : coup sur coup, deux nouvelles mesures phares (prises en les défendant becs et ongles par la majorité) sont défaites : le Conseil de la Création Artistique est enterré, et l'HADOPI remise en cause. (tous les journaux) 

− 22 août 2011 : de plus en plus de voix s'élèvent à droite pour demander une taxation des très hauts revenus ; tout cela après avoir liquidé l'impôt sur la fortune, et maintenu le bouclier fiscal... (tous les journaux)

− 26 août 2011 : « Tollé quasi général autour du plan de rigueur », d'après la Tribune. France Culture parle d'un arbitrage des lobbies, devant ces mesures qui, en passant, enterrent la réforme sur la dépendance. http://bit.ly/xUmE4w

− 13 septembre 2011 : Sarkozy promet aujourd'hui l'encadrement militaire des délinquants, qu'il raillait quand Royal le proposait en 2007... (tous les journaux) 

− 24 novembre 2011 : Sarkozy se prononce contre le droit de vote des étrangers aux élections locales, alors qu'il disait le contraire en 2005 et écrivait le contraire en 2001. (Europe 1).

Dans les jours qui suivront, Guéant menacera la Seine Saint Denis de voir élus des maires étrangers. Sauf que personne ne propose que les étrangers puissent devenir maire ou adjoint...

Puis il ajoutera que le vote des étrangers, c'est le Halal dans les cantines ! 

− 11 janvier 2012 : quelques jours après avoir annoncé une TVA « sociale », sans en dire le nom, Sarkozy avance une taxe Tobin que la France portera seule si les autres pays européens ne la suivent pas. Il sera facile de trouver depuis plusieurs années des propos expliquant tout le mal qu'il pense de ces deux mesures... (tous les journaux) 

− 15 février 12 : belle envolée de Guaino contre les accords compétitivité-emploi : « brandir la menace de la délocalisation pour obtenir un recul social », « cette économie de l'intimidation dans laquelle la précarité du travail est centrale »... C'était en 2004... (le Canard Enchainé) 

− 22 février 12 : Au cours de sa campagne présidentielle, Sarkoy propose de recourir régulièrement au référendum à l'avenir.

Passons sur le fait qu'auparavant il s'était prononcé contre (arguant que s'il venait d'être élu, il n'avait pas besoin de redemander la parole aux Français)... et constatons qu'il n'a pas fait promouvoir les décrets, permettant de recourir au référendum d'initiative populaire, alors même qu'il les a faits voter. (le Canard Enchainé) 

− 14 mars 12 : Sarkozy propose de taxer les exilés fiscaux. Il y a deux ans, suite à une proposition de loi similaire du PS, François Baroin répondait que cette mesure « allait à rebours de l'Histoire, en créant un droit de sang fiscal ». 

 

 

A suivre.

 

Prochain chapitre :

XVI- Une République des bons sentiments et du bon sens : l'alliance de l'intellogence de la main et du cerveau

Partager cet article

Repost 0
Published by Polyborus - dans Politique
commenter cet article

commentaires